La rentrée de l’écharpe

Chères liseuses, chers liseurs,

Vous avez eu quelques nouvelles (ou pas) grâce à mon fidèle Nibelungen le mois dernier. Il vous a notamment expliqué la mauvaise passe que j’ai traversée sur le plan de l’écriture, mes crises de doutes et mes arrachages capillaires. J’ai lu tous vos messages, publics et privés, qui m’ont immensément touchée, et je vous en remercie de toute la laine de mon cœur. Je mesure à quel point j’ai été naïve de penser qu’il serait facile pour moi de mettre le point final à la Passe-miroir. La vérité est qu’une part de moi est impatiente de vous en livrer le dénouement et une autre freine des quatre fers. Cette histoire est née dans un coin de ma tête il y a onze ans, elle a été mon refuge pendant toute ma convalescence et mon tremplin dans ma vie d’auteure. C’est à cela aussi que je dis au revoir avec les derniers chapitres de mon manuscrit. Mais J’AVANCE, une page après l’autre, propulsée par vos encouragements à toutes et à tous.

Merci à ©Patricia Lyfoung qui m’a envoyé cet incroyable dessin de soutien ♥ Elle n’est pas seulement une formidable artiste, c’est aussi une merveilleuse personne. Visitez son compte Instagram en cliquant sur l’image !

C’est forte de toute cette énergie que vous me transmettez que j’attaque ma rentrée les lunettes hautes.

Au programme :

Continuer la lecture de « La rentrée de l’écharpe »

Des nouvelles… ou pas

Dans le mitan de cet été tout « babélien » dont les températures rivalisent avec mon degré de paresse, je vais tenter de vous donner quelques nouvelles de Christelle.

 

©Ecnarag

Le tome 4… ou pas

Commençons par la seule chose qui vous intéresse, bande de petits impétueux : l’avancée du quatrième et dernier tome. Pour reprendre l’expression de Christelle, nous sommes plutôt dans le lentement que dans le sûrement. L’été est souvent propice pour elle à la déconnexion de tous les à-côtés de la Passe-miroir, mais jusque là elle parvenait toujours à conjuguer cette parenthèse avec le plaisir d’écrire. Disons que pour le moment, elle a un peu la plume en berne. A chaque création de tome, Christelle traverse une crise de doute : manque de bol, cette fois c’est tombé pile dans la période où elle aurait été susceptible d’écrire sans devoir gérer d’autres obligations. Pour couronner le tout, elle a découvert avant l’été une incohérence qui a dû la contraindre à retravailler son texte en conséquence. Elle a perdu quelques poignées de cheveux. Quelle foutue idée a bien pu traverser l’esprit de Christelle pour pondre un univers avec autant de tiroirs !

Promis, le prochain livre sera un huis-clos dont le personnage unique sera une pièce vide 😉

Mais rassurez-vous : Christelle a déjà surmonté à maintes reprises des passages à vide et elle devra certainement s’en coltiner à chaque nouveau livre. Elle s’en échappe toujours avec une bonne dose de détente et sans pression extérieure.

Continuer la lecture de « Des nouvelles… ou pas »

De retour de l’Ouest

© Maërys

Me voici rentrée sur ma petite arche wallonne !

Je remercie chaleureusement (littéralement, vu la météo actuelle) toutes les liseuses et tous les liseurs qui sont venus me retrouver à Nantes et à Rennes ce week-end. En dépit de l’attente et des températures, vous avez été d’une patience et d’une gentillesse formidables.

Je suis repartie enrichie de toutes vos émotions et la valise pleine de cadeaux ! Merci pour l’écharpe tricotée main (elle s’agite à côté de moi au moment où j’écris ce mot), pour les lettres, les dessins, les textes et le chocolat que je conserve précieusement… quoique, le chocolat ne sera pas conservé longtemps.

Continuer la lecture de « De retour de l’Ouest »

A l’ouest, du nouveau

© Camolaruze

Nantaises, Nantais, Rennaises, Rennais,

Dans une semaine, j’aurai le plaisir de dégoupiller deux sabliers qui me mèneront jusqu’à vos plus belles librairies !

Je serai en dédicaces :

Je donne rendez-vous à toutes les liseuses et tous les liseurs qui viendront me retrouver de l’autre côté du miroir !

Que l’écharpe soit avec vous,

Christelle

Thank You

© Akako

Vous avez été nombreux à exprimer votre enthousiasme suite à mon annonce de la parution de la Passe-miroir dans les arches anglo-saxonnes. A mon tour de vous exprimer ma gratitude : si la Passe-miroir traverse (et traversera peut-être encore à l’avenir) les continents, c’est parce que vous êtes là ! Pour chaque parole que vous avez autour de vous, chaque message que vous partagez, chaque dessin et chaque contribution que vous créez autour de la Passe-miroir, que vous soyez lecteurs, libraires, bibliothécaires ou chroniqueurs, vous apportez tous une pierre à l’édifice.

Je remercie également Gallimard Jeunesse, et plus particulièrement leur service de cession des droits étrangers, pour avoir fait connaître mon histoire et donner l’envie à d’autres éditeurs de la faire connaître à leur tour.

Enfin, je voudrais remercier ces éditeurs pour leur investissement et pour leur travail de promotion, sachant que je ne suis encore pour eux qu’une illustre inconnue.

Si vous voulez suivre les parutions à l’international de la Passe-miroir, vous pouvez consulter la rubrique Traductions du site. Je la mets à jour à chaque fois que je suis officiellement informée d’une nouvelle sortie.

Laineusement merci,

Christelle