Anciens télégrammes 7

Pages 123456 – 7 – 89101112131415161718

n°713
de Capucine
le 2016-03-17

Tout d’abord bonjour!

Un petit message pour présenter mes félicitations à Christelle Dabos:

Tout simplement génial!

Je n’ai à peine quinze ans mais je suis assez réfléchie pour me rendre compte de la beauté de cet ouvrage.Une intrigue fascianante laissant l’eau à la bouche du lecteur,lui incitant la pressante envie de tourner la page pour en savoir davantage.La chute est attendue à chaque page,faisant ressentir le besoin de continuer à lire pour l’atteindre.Tous les sentiments se mêlent à travers ces mots écrits sur le papier .Même la peur y est présente pour apporter effroi et intrigue dans ce roman qui pourrait paraître,pour certains,trop mou ou descriptif et pas assez réactif .

Tout ça pour remercier Christelle Dabos et son imagination débordante!

Merci

Réponse de Christelle le 2016-07-03

Merci à toi pour ton télégramme, Capucine ! Je suis très honorée par ce regard très valorisant que tu poses sur mon histoire. Elle possède, il est vrai, un rythme qui lui est propre : ça me fait toujours plaisir quand je vois que ça n’empêche pas une liseuse telle que toi de l’apprécier 🙂

n°712
de Panda du Pole
le 2016-03-16

Christelle,

Lorsque j’ai lue les dernière ligne du deuxième tome de la passe miroir, je me suis retrouvée toute bete. J’ai attendu ce deuxième tome plus de 5 mois pour finalment le lire en moins de 5 jours. J’ai pourtant bien pris garde a porter des gants mais la tention créée me fesais tourner les pages sans en avoir concience, je vous prirais donc de bien elever vos ouvrages qui me semble un peut trop préssé. D’un autre coté le premier tome a été fort aimable de me surprendre une nouvlle fois quand je l’ai relue, surment l’un des seul livres que j’aurrais parcourue plus d’une fois.

Maintenant ma vie reprend son cour normal jusqu’au prochain tome, qui je l’espere depaseras encore une fois mes attentes.

Par le pouvoir des la confrerie des pandas je vous demederais une simple chose:
continuez a ecrir pour le plus grand plaisir de vos lecteur/isse

En esperent avoir un jour l’occasion de passer a l’une de vos nombreuse remcontre.

Panda du Pole

Réponse de Christelle le 2016-07-03

Merci pour ton télégramme, Panda du Pôle (rah, j’adore les pandas, mais alors, un panda polaire, j’aurais aimé y penser !). Je te présente toutes mes excuses pour l’attitude de mes livres qui n’ont font toujours qu’à leur tête. Je te dirais bien que le tome 3 est bien parti pour être le mieux élevé de tous, mais… en fait non, il commence déjà à faire des siennes. Au nom de la communauté des écharpes, je m’engage à répondre favorablement à ta requête : je continuerai d’écrire, qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige !

n°711
de Victoire
le 2016-03-15

Chère Christelle,

Lorsque je vous ai rencontrée il y a deux ans et que j’ai acheté votre livre au festival des Oniriques, je me suis plusieurs fois fait arrêtée dans la rue par de parfaits inconnus pour me dire que j’avais fait un excellent achat et que ce livre était génial. J’avoue que celà m’avais impressionnée. Curieuse, je l’avais commencé le soir même. J’avais adoré ce premier tome.

Récement on m’as offert le tome deux, et c’est bien simple depuis 2 jours, je vis au rythme du Clairdelune! 😉 Je viens tout juste de finir ma lecture, l’attente jusqu’au tome 3 va être longue…

 cela va bientôt faire une demie heure que je cherche mes mots pour dire combien j’ai aimé cette lecture en essayant d’être un peu originale… le plus simple est peu être de seulement  dire merci.

vos personnages sont, comme l’ont dit beaucoup d’autres avant moi tout simplement extraordinaires. Je me suis attachée à beaucoup d’entre eux, notamment à Ophélie et Thorn, même s’ils m’ont souvent énervée, l’un comme l’autre par leur attitudes… surtout Thorn. Ophélie s’améliorant un peu plus vite que ce grand dadais à mon gout. je pourrait également parlé encore longtemps de mon attachement pour Berenilde, Roseline, Renard, Gaëlle ( qui m’intrigue énormément ), le grand oncle d’Ophélie, Hector… mais surtout, surtout, le génialissime Archibald! J’ai litéralement succombé à son charme ! 

Je me demandais, si vous étiez de la descendance de Farouk, de quel clan feriez vous parti ? Les dragons, les Mirages, la Toile ou bien autre ? Personnellement, je me sens plutôt une appartenance à la Toile       

je suis également très heureuse de découvrir ce site, que je trouve très beau et agréable.

 Encore une fois, merci.

une lectrice de 16 ans, rouquine à lunette et longue écharpe… un peu trop bavarde 😉

Réponse de Christelle le 2016-07-03

Merci pour ton télégramme, Victoire ! Oh, tu étais aux Oniriques ? J’en garde un souvenir excellentissime ! Je suis touchée de voir que tu t’es attachée à ce point à la galerie de personnages de la Passe-miroir, Archibald en tête. Pour répondre à ta question, je suis plus proche de l’arche d’Anima que de celle du Pôle (ma maison étant elle-même dotée d’un caractère épouvantable), mais si je devais choisir un clan… les Invisibles ! C’est un pouvoir qui colle assez bien à ma personnalité 😉

n°710
de Howl
le 2016-03-15

Bonjour Christelle,

 

Je lisais avec attention les aventures d’Ophélie sur Plume d’Argent et c’est avec grand plaisir que j’ai vu que tu as été publiée ! J’attends avec impatience la suite de La Passe Miroir, continue de nous faire rêver !

Bravo pour ton talent, ce n’est pas souvent que j’ai l’occasion de tomber sur un livre de fantasy où les personnages ne sont pas d’entrée de jeu divisés entre les bons et les méchants.

 

À bientôt !

Réponse de Christelle le 2016-07-03

Oh, une liseuse de Plume d’Argent ! Tu as vraiment suivi le parcours de la PM depuis ses origines, du coup. Merci pour ton télégramme, Howl, ça m’a fait franchement plaisir !

n°709
de Jeanne
le 2016-03-14

Bonjour Christelle,

Je vous voudrais vous présenter dans ce télégramme mon amour pour vos livres (qui sont soit disant passant absolument EXTRAORDINAIRES! :-)).

Comme beaucoup (voir tous) vos leceurs j’ai été absolument charmée par votre univers mais aussi vos personnages qui sortent totalement de l’ordinaire. Je ne vous cache pas que quand on m’a offert ce livre j’ai pris quelques temps avant de me décider à commencer à le lire… Mais je l’ai vite regretté! En effet au début du livre, je comprenais absolument rien à tous ces noms étranges mais cet univers a peu à peu pris forme dans ma tete et j’en suis tombée amoureuse! J’aime beaucoup ce clin d’oeil à la mythologie nordique (Walkiries…) et Grecque (Artémis, Janus…).

Merci pour ce livre absolument génial!

Une lectrice passionnée

Réponse de Christelle le 2016-07-03

Merci pour ton télégramme plein de fougue, Jeanne ! Ah, ah, ça fait plaisir de lire que tu es entrée dans le monde de la Passe-miroir malgré les difficultés du début. Je suis tellement habitée par ce monde (ou est-ce moi qui habite ce monde-là ?) que je ne me rends plus compte que ça n’est pas forcément aussi familier pour le lecteur qui y pénètre. Et oui, je me suis fait bien plaisir avec les clins d’œil aux différentes mythologies 🙂

n°708
de Licornator
le 2016-03-13

Ça peut paraître complètement absurde, mais je suis stressée rien qu’à l’idée de poster ce message alors que je suis cachée derrière mon écran ! Je pense que ça montre à quel point je suis intimidée. ��

Je tenais à vous dire que vous écrivez des livres vraiment remarquables, je suis une très grande lectrice mais il est rare que je trouve un bouquin vraiment parfait. Eh bien avec les vôtres, c’est chose faite ! La Passe-Miroir est vraiment ma saga préférée, je ne sais pas comment vous faites pour faire de si belles descriptions et avoir une imagination si impressionnante ! Vous avez vraiment un don. ❤

Je suis tellement heureuse d’avoir découvert votre univers … Vous avez vraiment une plume fantastique ! Mon rêve serait de devenir écrivain, et si j’ai un jour la chance d’avoir ne serait-ce qu’un dixième de votre talent, alors je serai une jeune femme comblée. *ω*

J’espère vraiment que vous ne vous arrêterez pas d’écrire avant de très nombreuses années !

Bien à vous, une jeune lectrice de 16 ans fan de licornes. ❤

Réponse de Christelle le 2016-07-03

Merci pour ton télégramme, Licornator ! Je suis d’autant plus flattée par tout ce que tu m’écris qu’il n’y a pas de licornes dans le monde de la Passe-miroir, eh, eh. Ainsi tu souhaites devenir écrivain ? Je ne peux que te conseiller d’écrire dès que tu en sens l’envie, d’écrire sur tout ce qui te parle et te touche personnellement, d’écrire en pensant avant tout au plaisir que ça te procure en dehors de toute considération éditoriale. Que la plume, l’écharpe et les licornes soient toutes avec toi 😀

n°707
de Artemis
le 2016-03-10

Bonjour,coucou…

Je tenais à vous dire que vous avez un talent EXCEPTIONNELLE!!!!!! Vos livres sont merveilleux, quand on les lis ont part dans un univers époustouflant, on à l’impression d être avec les personnages de pouvoir toucher leur sentiments c super…j adore Ophelie elle change des héroïne mannequin et Thorn…il est génial !!!surtout ne changer rien! Je l’ai est lu en 2 jours. Se sont de vrais chef d’oeuvre !!! J atant avec impatience le 2ème tome  !!!!😀😀😗 je vous souhaite plein de bonheur et une bonne santé        

Une lectrice de 14ans qui vous adore😘😘😳😘

Réponse de Christelle le 2016-07-03

Merci pour ton télégramme très exclamatif, Artemis ! Je suis touchée de voir à quel point une liseuse telle que toi peut être aussi réceptive à mon écriture et à mes personnages : c’est extrêmement stimulant ! Je te souhaite également plein de bonheur, plein de santé et plein d’écharpes 😉

n°706
de Dieu
le 2016-03-09

Bonjour,

Je voudrai d’abord vous exprimer mon amour pour vos livres. J’ai adoré le 1 mais le 2? Il était magnifique, il est passé en première position de mes livres préférés et ce n’est pas rien!!! Madame j’ai l’honneur de vous annoncer qu’en 6 ans aucun livre n’avait réussi à dépasser Harry Potter mais là j’ai tellement aimé vos livres que la question ne se pose plus.

Je vous admire beaucoup d’une part car ce n’est pas facile d’inventer un monde et d’autre part un monde avec autant de détail, un endroit si facile pour nous lecteur à imaginer.

Chaque personnage a son propre caractère (je suis tombée amoureuse de Thorn c grave?). Je tiens aussi à vous dire que votre livre est aimé des lecteurs comme des lectrices c’est d’ailleurs un ami qui m’a fait découvrir votre livre. Moi qui pensait que les meilleurs écrivains étaient américains ou anglais je me suis lourdement trompée.

Ce que j’ai adoré dans le deux c’est qu’on ne pouvait rien prévoir à chaque fois que je me disais « je pense qu’il va se passer … » j’avais toujours faux!! J’aimerais dire aussi que j’ai pleurée pendant 25 min à la fin de votre livre,la fin m’a énormément touché même si ce n’est ni une fin trite ni une fin heureuse j’ai adoré les derniers chapitres.

En tout cas merci et j’ai hâte de lire le 3 et continuez d’écrire avec votre cœur même si ça doit prendre des années je serais toujours là à attendre votre prochain livre.

Une jeune lectrice de 13 ans qui vous adore (et qui a surement fait des fautes d’orthographe)!! 

Réponse de Christelle le 2016-07-03

Merci pour ton télégramme, Dieu (ah, ah, j’aurais jamais pensé écrire ça un jour) ! Ton enthousiasme fait diablement plaisir à lire, je suis heureuse de voir à quel point tu t’es appropriée le monde et les personnages de la Passe-miroir, ainsi que la place que tu leur as attribuée dans ton cœur de liseuse ! Merci aussi pour ta patience et ta belle compréhension, je les apprécie beaucoup ^_^ Que l’écharpe soit avec toi !

n°705
de Emolas
le 2016-03-08

Très chère Christelle Dabos,

Je tenais tout d’abord à vous exprimer gauchement mon amour pour vos livres. Je n’ai ni vos mots, ni votre plume, ni l’écharpe d’Ophélie mais je voulais vous dire que je suis tellement admirative de ce que vous faites. Votre univers me passionne, vos personnages sont sublimes car ils sont humains avec leurs défauts et leurs qualités (même Farouk), ils sont complexes, tous vos personnages ont une personnalité forte et très intéressante et surtout fascinante. Sans oublier vos intrigues qui me laissent sans voix. Vous arrivez toujours à me surprendre et à me faire encore plus plaisir à chaque page tournée. 

J’ai lu les deux tomes de la passe miroir déjà sortis et quel délice d’avoir une série telle que la vôtre ! Le tome 2 est à la hauteur du tome 1. En beauté d’univers, de personnages et des intrigues encore plus poignantes et intéressantes à chaque chapitre qui passe !

C’est assez bref mais j’espère que vous ressentirez tout l’amour et l’admiration que j’ai pour vous ! Je voulais vous envoyer ce cher télégramme depuis mon poste d’envoi aujourd’hui et pas un autre jour car j’ai appris que vous dédicacerez votre oeuvre au salon du livre de Paris à 11h, j’envie toutes les personnes qui auront la possibilité de vous rencontrer car je serai en examen et ne viendrai que dans l’après-midi à mon plus grand désespoir.

En tout cas merci, merci du fond du coeur pour tout ce que vous nous apportez au quotidien car vos personnages et votre histoire restent avec nous quoi qu’il arrive.

Amicalement,

Une jeune fille de 16 ans qui aime voyager et rêver en ouvrant une oeuvre faite de papier.

Réponse de Christelle le 2016-07-03

Merci pour ton télégramme débordant d’amour, Emolas ! J’ai été émue en lisant tous tes ressentis de lecture, ça fait formidablement plaisir. Je suis désolée de ne pas avoir pu te rencontrer au Salon du Livre de Paris, du coup, mais je serai normalement au Salon de Montreuil début décembre : peut-être nous verrons-nous à cette occasion ? Je te remercie encore pour ton très gentil message. Quand je lis ça, je me dis que même si l’écriture m’en fait parfois voir de toutes les couleurs, ça en vaut la peine 

n°704
de Artama
le 2016-03-04

Comment dire cela décemment…? Oh, oui. J’ADORE TOUT BONNEMENT CES LIVRES. L’Univers qui en découle, les personnages, les lieux. J’ai avalé les deux premiers tomes en moins d’une semaine (résultat des courses : quelques belles nuits blanches et des cernes à rallonge) et j’en reste simplement patoise. Alors oui, c’est un télégramme bien comme il faut, semblable ou presque à des centaines d’autres. Et alors ? Faisons savoir notre enthousiasme, amis lecteurs ! Je crois que sur le podium doré de mes lectures favorites, « La Passe-Miroir » vient même à dépasser Oksa Pollock et Harry Potter réunis. Mme. Dabos, continuez de nous régaler avec votre imagination débordante ! Moi et d’autres n’attendons que ça.

PS : N’hésitez pas à passer par Strasbourg, nous autres Alsaciens se ferons une joie de vous accueillir à coup de bretzels !

Signé : Une jeune lectrice plongée dans son lit, emmitouflée dans son peignoir domestique (une variante de cette chère écharpe), écrivant à bord d’un antique PC.

Réponse de Christelle le 2016-06-30

Merci pour ton télégramme, Artama ! Ah, ah, j’aime être accueillie à coup de bretzels :-3 Je suis déjà venue en dédicaces à Strasbourg, mais ça remonte déjà et j’en garde un merveilleux souvenir. Ce n’est pas exactement pareil, mais je serai à Nancy en septembre. J’espère avoir un jour la chance de te rencontrer, par un miroir ou un autre, enthousiaste liseuse !

n°703
de Lily
le 2016-03-04

Bonjour, j’adore votre livre, il est super !! 😍📖📚

Mais il y a quelque chose que je n’ai pas trop compris :

Qu’est-ce-que sont les Arches ?

Comment est le monde actuel ?

Votre livre fait partie de mes préférés et j’ai hâte de recevoir le tome 2 (malheureusement, je vais devoir attendre mon anniversaire ou Noël car je lis beaucoup trop!!😅😁😇)!!

Merci beaucoup !

Une liseuse de 13 ans

Réponse de Christelle le 2016-06-30

Merci pour ton télégramme tout en smileys, Lily ! Les arches sont des énormes îles flottantes qui ont été produites par l’éclatement du monde de la Passe-miroir. Il faut te représenter un globe terrestre qui aurait été brisé et dont il ne resterait plus que quelques morceaux. Je croise mon écharpe pour que le tome 2 te plaise autant que le premier 🙂

n°702
de hodei64
le 2016-03-04

Bonjour madame Dabos,

J’aime tellement vos livres que je me suis senti triste en l’ai finissant. Ils font parti de mes livres préférer.

Je voudrais vous demander une faveur si vous pouviez faire une séance de dédicace a Biarritz je serai la plus heureuse.

Je vous dis merci, merci d’avoir écrit de si bon livre.

Même à 13 ans je ne me suis jamais senti autant heureuse d’un livre et pourtant je lis beaucoup.

Encore merci 🙂

Réponse de Christelle le 2016-06-30

Merci pour ton télégramme, hodei64, il m’a beaucoup touchée ! Pour les dédicaces, ce n’est pas réellement moi qui choisis mes destinations : je dois être invitée par une librairie ou par un festival du livre. Et même ainsi, je ne peux hélas pas me rendre dans toutes les communes de la francophonie. J’essaie de varier un maximum mes déplacements 🙂

n°701
de Victoire
le 2016-03-04

Bonjour,

J’ai fini les deux tomes avec regret. Vos livres sont tellement formidables qu’ils sont dans mes livres préfèrés! Vous avez été très bien inspirée du choix du prénom de la fille de Berenilde! 😉

Bonne journée 

Victoire

PS: Pourriez-vous venir à la librairie Fontaine pour une dédicace? ( Paris 16eme )

Réponse de Christelle le 2016-06-30

Merci pour ton télégramme, Victoire ! Je te réponds avec un retard, mais tu as certainement appris depuis que je me suis bien rendue à la librairie Fontaine : j’ai été stupéfaite par le monde qui m’a accueilli là-bas, c’était impressionnant ! Et vive les Victoire \o/

n°700
de Une liseuse
le 2016-03-03

Je voyage d’arche en arche et cela fait peu de temps que je suis arriver au Pôle. J’ai été agréablement surprise de lire vos articles dans le Nibelungen. Si vous faites un tour par l’arche de Paris, prévenez moi! Je vous envois dix sabliers bleus si vous finissez le livre trois avant mars 2017 (Sans vouloir vous presser, s’est possible plus tôt?) Aurevoir.     PS: Comment  va Archibald? La derniere fois que je l.ai vu, il avait l’air patraque.                                Une liseuse de dix ans                

Réponse de Christelle le 2016-06-30

Merci pour ton télégramme, jeune liseuse ! Excuse le délai de ma réponse, mais tu sais combien les dirigeables postaux prennent leur temps pour distribuer le courrier… Dix sabliers bleus si j’ai fini le Livre 3 avant mars 2017 ? J’aurai certainement achevé de l’écrire à ce moment-là, mais il devra aussi passer entre les mains de mon éditeur et j’ignore encore quand il sera publié : ça compte quand même ? Je transmets tes pensées à Archi 😉

n°699
de Caroline
le 2016-03-03

Un grand bravo et un grand merci pour ce fabuleux roman!!!!

Je n’ai plus l’âge d’être une ado mais peu importe j’ai complètement adhéré!!

Un monde imaginaire dans lequel j’étais impatiente de me replonger chaque soir!

Il me tarde vraiment la suite…

ça fait tellement du bien de lire des histoires commes celle ci..

Au plaisir de vous relire trés vite

Ps: et oui j’ai 38 ans;;;;;

Réponse de Christelle le 2016-06-30

Merci pour ton télégramme, Caroline ! Eh, eh, et à moi donc, ça fait tellement du bien aussi de croiser des lecteurs de mon âge à qui mon univers et mes personnages peuvent parler 🙂 

n°698
de Stef
le 2016-03-01

Bonsoir,

Et bravo pour votre œuvre !

Je viens de terminer le tome 2, et j’ai vraiment hâte de lire la suite.

En lisant les bouquins j’ai effectivement reconnu vos diverses inspirations (Pullman, Miyazaki, Alice, …), et ce que vous avez réussi à tisser de tout cela est un vrai plaisir.

Alors merci de nous faire voyager si loin avec vos mots, de nous sortir d’un quotidien parfois trop routinier.

Au plaisir de vous lire et de retrouver vos personnages si attachants très vite, et peut-être à bientôt si vous passez dans la capitale française !

Réponse de Christelle le 2016-06-30

Merci pour ton télégramme, Stef ! Je suis contente si tu as perçu le mélange de mes diverses sources d’inspiration à travers ta lecture ^_^ Je croise les doigts, les lunettes et l’écharpe pour que la suite te permette à nouveau d’échapper à la routine !

n°697
de Elsa
le 2016-02-28

Bonjour 😊 !

Tout d’abord veuillez m’excuser pour mon orthographe plus que nul !!😅

Je voulais vous féliciter pour les tomes 1 et 2 de «La Passe miroir»,  en d’autres termes j’ai vraiment A-DO-RÉ 💕💕!! Donc pour en venir à ma question: Avez-vous bientôt fini de rédiger le tome 3 ?? (vous pouvez être sûre que je sois une des premières à l’acheter) 

Encore bravo, et je vous dis au revoir !! 🤗

PS: ce n’est pas que je vous mets la pression pour finir d’écrire le tome 3, mais c’est que j’ai VRAIMENT BEAUCOUP envi de lire la suite !!😂 Non… sans blague, prenez votre temps !! 

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ton télégramme haut en couleurs, Elsa (ouaaah, plein de smileys) ! Ton orthographe est tout à fait correcte, je t’assure. Pour répondre à ta question, j’en suis actuellement aux deux-tiers du Livre 3. Quand je l’aurai terminé, il faudra encore être patient, car le manuscrit doit passer entre les mains de l’éditeur pour être relu, corrigé, amélioré, imprimé, etc. Merci encore ♥

n°696
de Alaska
le 2016-02-28

Bonjour ! 

J’aimerai savoir si les tomes de la passe-miroir seront un jour édités en format poche ? 

Je vous souhaite une très bonne journée.

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ton télégramme, Alaska ! J’ai le plaisir, l’honneur et la joie de t’annoncer que le premier tome est sorti au format poche 🙂

n°695
de Clairemonde
le 2016-02-27

Salut, slut, c’est encore moi !!!

Je voulais savoir, cette question est entrée d’une manière subite dans mon esprit, comment est venu cette inspiration ?

Parceque ma grande soeur de 20 ans a toujours eu de l’inspiration et a toujours écrits des livres d’une centaines de pages. Alors que moi mon inspiration s’arrête à une demi page. Remarquez la dernière fois j’en ai écris une vingtaine.

Bref, assez parler de moi je pense que ce n’est pas intéressant (tout ça pour poser une question).

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Aaaah, l’inspiration, cette mystérieuse et incontrôlable créature. Tu sais, j’ai commencé comme toi, en collectionnant les débuts d’histoire, incapable d’écrire plus de 2-3 pages. Il m’a fallu un déclic pour débloquer ma plume. C’est difficile à expliquer, mais je pense que ce qui me manquait, c’était un « enjeu » qui me parle. Chez moi, c’est passé par l’évolution de mes personnages à travers la dynamique d’une relation. Peut-être as-tu juste besoin de trouver ton propre enjeu pour avoir ton déclic ? Que l’inspiration soit avec toi, Clairemonde !

n°694
de Clairemonde
le 2016-02-27

Bonjour,

Aujourd’hui c’est mon anniversaire et j’ai reçus le deuième tome de La Passe-Miroir que j’attendais avec impassience.

En une journée j’ai déjà lu 258 pages de ce roman fantastique. J’ai hâte de le finir et d’avoir le troisième tome !!!

 

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Ah, ah, merci pour ce télégramme vibrant d’enthousiasme, Clairemonde, ça fait plaisir à lire ♥

n°693
de Anna
le 2016-02-27

Bonjour Madame Dabos,

J’ai fini, il y a peu de temps, à ma grande frustration, vos deux tomes du Passe-mirroir.Je suis frustrée de ne pas pouvoir lire la suite de ce merveilleux romans où les personnages sont aussi époustouflants que ce monde, brisé en morceaux,et de cette vie si différente, (à mon grand malheur) de la notre.

Vous avez su déployer des trésors d’imagination, qui ont dépassés toute mes attentes les plus folles, car votre livre est un véritable trésor, et je suis, encore une fois très décue de devoir me séparer de Thorn et Ophélie, le temps qu’il vous prendra d’écrire ce troisième roman tant attendu (surtout de moi).

Vos personnages sont réellement attachant, et le monde qui les entoure est décri avec une minutie incroyable.

Je vous suis infiniment reconnaissante d’avoir imaginé ce monde.Vous avez su créer l’illusion que ce roman métait personnelement adressé.

Merci

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ce télégramme très touchant, Anna. Mon monde est devenu le tien, tu sais. Ta frustration est une très jolie manière de me complimenter. Je ne sais pas si ça va te consoler, c’est parce que j’ai moi-même ressenti une profonde frustration à l’époque où le 5° tome de Harry Potter tardait à sortir que mon écriture a pris son envol. La frustration est une grande source de créativité 🙂

n°692
de Kala
le 2016-02-26

Bonjour,

Je me suis laissée tenter il y a quelques jours par le tome 1 de La Passe-miroir et je dois dire que je ne suis pas déçue ! J’ai déjà fini le deuxième et ces deux livres ont rejoint mes lectures préférées !

J’ai beaucoup aimé la façon réaliste dont vous avez dépeint vos personnages : ils ont une vraie profondeur, des défauts qui les rendent humains et attachants, des caractéristiques propres qui les distinguent les uns des autres. 

J’ai aussi énormément apprécié l’évolution de la relation entre Ophélie et Thorn. La description des caractères et états d’âme de vos personnages, les liens s’établissant entre eux est pour moi un des gros points forts de vos livres. Bien sûr l’intrigue est aussi très intéressante et l’univers original et rafraîchissant.

C’est bien écrit, vous nous donnez à voir les scènes sans trop de longueurs (on le voit d’ailleurs aux croquis assez ressemblants des fans). On trouve de l’action, des sentiments, des sacrifices. Le sens du devoir se mélange avec la peur, la confusion, la colère, l’amour… Encore une fois d’une façon très réaliste. On passe du sourire aux larmes. Le tout est bien dosé, bref c’est un cocktail réussi. 

Bravo et bon courage pour la suite ! 🙂 

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ton télégramme, Kala ! Tu prends la peine de me faire un retour approfondi de tous les points qui t’ont marquée à la lecture : c’est très précieux pour moi, je t’en suis vraiment reconnaissante. L’évolution de la relation Ophélie/Thorn m’a réellement servi de squelette pour toute la construction de l’intrigue, je suis contente que tu y aies été particulièrement sensible ! Encore merci pour ce message si encourageant ♥

n°691
de Monique
le 2016-02-26

C’est encore moi!!! Je voulais écrie « Passe-miroir » bien sûr! La maladresse d’Ophélie m’a contaminée… Du coup c’est le n° 700!

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Ah, ah, c’est une erreur fréquente, ne vous inquiétez pas. En même temps, j’ai choisi ce mot en hommage au Passe-Muraille, ça montre que la référence a fonctionné 😉

n°690
de Monique
le 2016-02-26

Bonjour Christelle,

Je viens de dévorer les Aventures 1 et 2 de la Passe-muraille et je tiens à vous exprimer toutes mes félicitations pour ce monument! Jamais je n’ai éprouvé autant de plaisir ( si quand même avec Tolkien! ) à plonger dans un livre jeunesse. Les personnages sont vraiment attachants, les intrigues bien ficelées, les décors variés et bien campés, le style impeccable, le rythme maitrisé! Chapeau ! Et comme tous vos lecteurs j’attends la suite avec impatience. Mais surtout, résistez à la pression et faites-vous plaisir avant tout! Une très jeune lectrice de 55 ans.

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour votre télégramme, Monique ! C’est assez formidable de voir que mon histoire puisse atteindre ainsi le coeur des adultes, un grand merci pour votre retour de lecture très valorisant. Merci aussi pour votre belle compréhension qui me met à l’aise pour écrire sereinement la suite !

n°689
de Jel
le 2016-02-24

Bonjour,

J’ai croqué vos livres en moins de 2. J’ai beaucoup aimé vos 2 tomes. Je ne me suis ennuyée à aucun moment. J’ai été de surprise en surprise. Je ne sais jamais à quoi m’attendre. C’est très agréable. J’attends le n°3 avec impatience.

Merci de nous offrir votre monde à travers vos imaginations

Jel

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ton télégramme, Jel ! Tu as vraiment les mots qui mettent du chaud plein le ventre, c’est le rêve d’avoir une liseuse aussi réceptive 🙂

n°688
de
le 2016-02-24

Bonjour

J’ai adoré votre livre! C’est très différent de ce que j’ai lu pour l’instant et les intrigues de la cour sont vraiment passionantes. J’éspère que le tome trois sortira bientot. Si j’arrive à finir mon livre avant mes 11 ans (bien que j’en doute) j’aimerai qu’il soit aussi bien que le votre.

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ton télégramme, jeune anonyme (oui, ton pseudo ne m’est hélas pas parvenue) ! Tu es en train d’écrire un roman toi aussi ? Je suis admiratrice, tu es beaucoup plus précoce que moi ! Que la plume soit avec toi 🙂

n°687
de Mentine
le 2016-02-22

Chère madame Dabos, 

J’avais adoré les fiancés de l’hiver. Un véritable coup de coeur ! Les personnages et les arches sont tellement géniaux ! J’ai attendu avec impatience le deuxième tome et quand j’ai enfin pu le lire (ou plutôt le dévorer), j’ai était émerveillée de voir qu’il était aussi bien que le premier. Le nombre de séries que j’ai pu lire où les tomes devenaient de moins en moins intéressant au fur et à mesure ! Cela m’a fait très plaisir que ce ne soit pas le cas avec les disparues du Clairdelune! Je suis littéralement tombé amoureuse de Thorn. J’ai passé un excellent moment avec ces personnages plus fascinant les uns que les autres! Depuis que j’ai lu (et relu) la saga Harry Potter, aucun roman ne m’avait autant captivé. J’attends le 3e tome avec impatience, j’ai tellement hâte de découvrir l’arche Babel, de retrouvé Thorn et d’en savoir plus sur la déchirure ! 

Merci, merci beaucoup, d’écrire avec autant de talent une histoire aussi unique,  bouleversante et captivante.

Je vous souhaite une bonne journée, 

Une lectrice comblée de 15 ans.

(lorsque j’attendais le 2e tome, j’avais essayé de deviner la couleur de la couverture et à ma grande surprise, j’avais deviné juste. Savait-vous déjà de quelle couleur sera la suivante ?

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci à toi pour ton télégramme, Mentine ! Je suis vraiment contente de voir le bel accueil que tu as réservé à mon deuxième tome, j’espère que l’arche de Babel te plaira : elle devrait normalement bien te dépayser du Pôle 🙂 Et chapeau pour avoir deviné la couleur de la couverture ! Je ne connais pas celle du Livre 3, non, ça va dépendre de mon éditeur, du choix du dessin, etc. Les paris sont ouverts 😉

n°686
de Angeline Bonn
le 2016-02-21

Chère Christelle,

J’espère que vous allez bien. J’ai lu le tome 2 de votre oeuvre le jour de sa sortie, après avoir passé l’été à lire le tome 1. Votre oeuvre est un véritable rayon de soleil. On a beau l’avoir lu des dizaines de fois, il y a toujours un passage, un mot qui nous accroche, nous marque. Chaque mot que vous écrivez est incroyablement juste. Ayant lu le tome 1 peu de temps après sa sortie, (c’est l’un des avantages à avoir des parents bibliothécaires), je crois avoir été, (sans vouloir paraître prétentieuse) parmis les premières personnes à avoir découvert votre site. Je suis heureuse de voir que vous avez à l’heure actuelle, des centaines de commentaires! En les parcourants rapidement, j’ai même remarqué qu’un jeune homme italien (Enzo) avait lu votre oeuvre! J’étais si heureuse pour vous! J’espère que votre livre continuera à s’exporter à l’étranger, (Ophélie a besoin de découvrir de nouveaux horizons).

Enfin, je tenais à vous dire que je désire être écrivain, et qu’avant je disais à ma mère: »J’espère que mes livres boulverseront autant les lecteurs que ceux de J.K Rowling! » maintenant, je lui dis: « J’espère que mes livres boulverseront autant les lecteurs que ceux de Christelle Dabos! »

Vous êtes géniale!

Angeline.

PS: Croyez-vous pouvoir finir le tome 3 fin 2016, début 2017? 🙂

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Recoucou Angeline ! Merci à toi de me venir m’adresser des messages aussi bienveillants et enthousiastes, je me sens vraiment soutenue ! Et oui, j’ai eu droit à un superbe télégramme d’un jeune Vénitien, je suis décidément archi-gâtée. Je te souhaite de t’épanouir pleinement dans l’écriture à ton tour. Et concernant ta question, je pense que j’aurai fini d’écrire le Livre 3 d’ici à la fin de l’année, oui, mais il y a après tout le processus éditorial qui réclame du temps 🙂 Merci encore pour tes télégrammes !

n°685
de Une lectrice
le 2016-02-20

Bonjour,

Je voulais juste vous exprimez toute mon admiration pour votre magnifique livre. J’aime rarement lire des livres d’auteurs francophones mais j’ai trouvé que le votre était une pure merveille. Lire ce livre a donc été une véritable surprise pour moi puisque je n’étais pas très enthousiaste au départ.

Ce que j’apprécie particulièrement dans votre livre (et que je rencontre rarement au cours de mes lectures) c’est que plus j’avançais dans ma lecture, plus je l’appréciais!

Le deuxième toute était totalement à la hauteur du premier (voir meilleur pour moi) ce qui est aussi quelque chose de très agréable car souvent on perd en surprise et intérêt plus on avance.

J’ai énormément aimé vos personnages aussi car ils sortent des stéréotypes que l’on rencontre généralement et sont très attachant.

L’univers que vous avez créé est tout simplement génial!

 

Voilà comme vous l’aurez sans doute compris je suis fan de votre série et j’attends avec impatience la suite !!!

 

Bonne continuation,

 

Une lectrice

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ton télégramme, chère lectrice ! Un lecteur qui apprécie de plus en plus sa lecture au fur et à mesure de sa découverte, alors qu’il partait avec un avis défavorable, c’est un formidable compliment adressé à l’auteur ! Il ne me reste plus qu’à croiser fort l’écharpe pour que la suite soit dans la lignée de cette expérience 🙂

n°684
de mimi
le 2016-02-20

Bonjour,

La premiere fois que j’ai vu le premier tome au rayon jeunesse/ado à la fnac. J’étais captivé par la couverture et je l’ai toute suite acheté. Je suis vraiment contente de le lire car en le lisant je me suis crue comme dans les dessins animés des studios Ghibli . La Citacielle m’a fait pensé au chateau dans le ciel et le chateau ambulant et l’ambiance de l’histoire au voyage de Chihiro. Là , je vais bientôt finir le deuxieme tome qui est genial . J’espère vous rencontrer au salon du livre à Paris et que le troisieme tome sortira à ce moment là.

Ne changez surtout pas de style d’écriture !!!!

Bonne continuation.

Mimi

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ton télégramme, Mimi ! Je suis vraiment contente que tu aies perçu l’influence des films d’animation de Miyazaki dans mes romans, car vraiment, mon rêve est de parvenir à retranscrire en mots les ambiances visuelles que j’ai tellement aimées dans ses œuvres.

n°683
de Enzo
le 2016-02-19

Bonjour madame,

 

Je suis un jeune home de 14 ans qui vit en Italie, à Venise.

J’ai toujours été passionné par la lecture et par l’apprentissage des langues étrangères.

J’apprends le français depuis bientôt un an, et ce surtout grâce aux lectures de mes livres préférés traduis dans de diverses langues (et donc la plupart du temps en français).

 

Concernant cette lecture :

Tout d’abord, je vous félicite infiniment pour l’écriture de cette oeuvre magnifique qu’est La Passe-Miroir.

J’ai découvert votre livre à tout hasard. En fait, je ne l’ai pas découvert : mon ancienne prof de littérature (qui vit maintenant en France), m’a envoyé un exemplaire de chacun des deux tomes sortis à cette date. Jamais elle n’avait fait ça…

Je tiens à vous faire part de mon extrême envie de lire le tome 3, en effet, j’ai lu les 2 premiers en moins de 2 jours et la dernière action de ce tome 2 est… vous voyez ce que je veux dire !

 

Maintenant, vous.

Vous êtes bouleversante.

Les émotions que vous arrivez à nous faire parvenir avec votre livre m’ont retourné, tel un liseur, j’ai pu ressentir chacune des variations des états d’esprits de vos personnages au fil de ma lecture.

 

C’est pourquoi je vous écris, dans l’espérance que vous me lisiez…

J’ai été transporté par la façon que vous avez de faire varier les règles de la littérature. Ce que je veux dire par là c’est que, en écrivant cette série, vous l’avez pensé pour des jeunes, mais elle s’adapterait particulièrement bien à une lecture pour adulte aussi. Les sujets que vous y abordez sont « profonds ». La réflexion, et le travail que vous fournissez dans les détails de votre production montrent les fondements de votre méticulosité, et j’ai spécialement aimé vos livres pour cela.

 

 

Aussi, j’aurais adoré pouvoir le recommander à mes amis italiens, mais malheureusement, je n’ai trouvé aucune traduction sur le marché italien, ni même international (en anglais, cela aurait été parfait aussi). Je souhaitais donc aussi, par le biais de ce « télégramme », vous exprimer mon regret de ne voir ce chef-d’oeuvre dans aucun des concours internationaux. N’y voyez surtout pas une critique, c’est seulement un encouragement à votre maison d’édition de sortir vos livres en versions étrangères !

 

 

Vous m’avez fait découvrir la fantaisie « à la française », disons la FRENCH-TOUCH de la littérature jeunesse, et je suis persuadé que de nombreux auteurs français, tout comme vous, sont d’autant plus méconnus qu’ils ont des capacités hors du commun.

 

J’ai une seule question à vous poser : que signifie le mot «arche»  (c’est quand même un des mots les plus importants de la série voyez-vous, c’est un peu gênant de ne pas pouvoir réellement le comprendre même si j’en ai compris l’idée…) ? vous utilisez sûrement une nuance de ce mot que les dictionnaires n’ont pas encore mis à jour…

 

Vous l’aurez compris, votre série aura été pour moi une véritable révélation.

Mon personnage préféré est Archibald pour son côté désinvolte, sans aucune gène, ni aucun obstacle qui puisse l’arrêter dans ses idées, qui me caractérise vraiment. J’aime aussi beaucoup Thorn, et sa profonde sincérité, sa franchise sans frontière. Aussi, je ne peux nier que vous m’avez touché en plein coeur avec l’audace timide, mais bien présente d’Ophélie.

 

Je rêverais de savoir lequel, de tous les personnages que vous avez créé, est votre préféré…

 

Sachez que grâce à vous, je pense bien avoir appris une centaine de nouvelles nuances de mots et de tournures de phrases, et cela est très encourageant pendant l’apprentissage d’une langue aussi complexe que celle de Molière !

 

(pardon pour la brique, c’est quand même pas votre livre…)

 

Encore une fois, félicitation, vous avez des admirateurs à l’international Madame, en tout cas au moins un en Italie, dans le pays de l’Art : moi.

 

In attesa di una Vostra gentile risposta, RingraziandoLa anticipatamente,

 

Enzo

 

Réponse de Christelle le 2016-06-28

C’est à mon tour d’avoir été touché en plein cœur par tes mots, Enzo ! J’ai lu ton télégramme au moment où tu l’as envoyé, je m’excuse d’avoir tant tardé à y répondre parce que, vraiment, je l’ai trouvé surnaturel par sa maturité et par sa bienveillance. Je suis époustouflée par ta maîtrise de « la langue de Molière » comme tu dis. Je n’ai que quelques vagues notions d’italien mais j’ai déjà été à Venise, en 1997 je crois, et j’en conserve un souvenir ébloui. Je m’en inspire d’ailleurs un peu parfois, sous forme de petites touches d’ambiance : une gondole ici, un masque de carnaval là. De savoir que l’un de mes liseurs y a lu mes livres, et quel liseur, c’est vraiment fort ! La question de la traduction fait son chemin tout doucement. Mon éditeur m’a parlé dernièrement d’une possible traduction en russe, alors peut-être qu’un jour ça se fera dans d’autres langues encore ? Mais vraiment, je ne pensais même pas possible qu’un jeune Italien soit capable de lire, d’apprécier et de si bien comprendre ce que j’écris ! Si j’ai bien compris, je dois également des remerciements à ton professeur de français qui a permis cette rencontre-là. « French-touch », c’est adorable ! En fait, il y a aussi une « Belgian-touch » : je suis née en France, mais j’habite en Belgique et, dans la Passe-miroir, les Animistes ont des tournures de phrase ou des expressions typiquement belges. Chez le grand-oncle, en particulier. Ah, concernant le mot « arche », c’est une référence à l’Arche de Noé, ce grand bateau biblique qui a permis à la famille de Noé et aux espèces animales de survivre eu déluge. Dans mes livres, les arches sont de (très) grandes îles flottantes, mais ce sont les seuls morceaux qu’il reste du monde brisé, d’où l’appellation. J’espère que c’est plus clair ainsi ! Encore merci de tout cœur pour ton télégrame, Enzo, il occupera toujours une place spéciale pour moi.

n°682
de JulietteER
le 2016-02-19

Bonjour,

Je suis dans l’état second. Cela m’arrive souvent aprs un dessin animé ou un livre que j’ai particulièrement apprécié ! Si le tome 1 m’avait plue, ce tome 2 est extraordinaire… Des personnages merveilleux, un univers fantastique, un intrigue haletante (un peu trop d’ailleurs vu que le troisième tome n’est pas encore sorti), bref j’ai adoré comme nombre d’autres lecteurs à ce que je vois. J’attends de voir les deux prochains tomes (avec grande impatience d’ailleurs, je viens de finir le tome 2 et je suis en train de pleurer toutes les larmes de mon corps pour avoir découvert cette série alors qu’elle est à moitié finie) mais votre série fera très sûrement partie de mes préférées bientôt, au côté d’Harry Potter et d’Oscar Pill. 

Merci de m’avoir permis un petit voyage dams votre univers (c’etait encore mieux qu’un sablier bleu) ! Prenez tout le temps qu’il vous faut pour nous pondre une histoire encore plus fantastique mais faites quand même le plus vite possible x)

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ton télégramme, Juliette ! « Prenez tout le temps qu’il vous faut pour nous pondre une histoire encore plus fantastique mais faites quand même le plus vite possible » : ah, ah, elle est absolument excellente, celle-là, c’est vraiment une perle ! Je suis très flattée par ton impatience :-3

n°681
de une sans-pouvoir
le 2016-02-17

Bonjour ! 

Je tenais à vous signaler d’abord que vos livre n’ont pas été très polis avec moi ! Il ont tournés leurs page toute les nuit pour m’obliger à dévorer la suite. J’ai fini par devoir les balansser dans une rose des vent pour Anima !

Pour mon anniversaire j’ai reçu en cadeau le tome 1 de la passe-miroir. Au début j’étais un peu hésitante le titre en faisait un peu peur, je pensais que cela pouvait être un de ces romans qui sont difficile à lire et à rentrer dedans. 

Finalement je me suis totalement trompé dès les premières pages je n’arrivais pas à décoller les yeux du livre.  J’ai même lui dans mon lit à es heures impossible ! 🙂 

2 jours après avoir commencé le livre je me lamenter déjà d’avoir lu la fin. J’ai heureusement pus quelques jours après lire la suite ! et je n’ai pas été déçu. Cette fin est tellement…inattendu ! 

PETITES QUESTIONS : 

1) quand sortiras le tome trois j’ai tros hâte ! 

2) pourquoi Torn est-il si grand ? Ses parents sont de grande taille ?ou bien il a faut une grosse poucée de croissance?  🙂 

3) pourquoi Archibald à-t-il une chambre qui ne ressemble pas du tout à son caractère ? À moins que son caractère ne soit pas du tous au qu’elle on pense . 

J’espère  avoir des réponses de votre part assez vite ! 

TIC TAC TIC TAC ( thon m a  prêté sa montre) 

En tous qu a : je te souhaite le mieux pour le troisième tome, gamin. 

Une sans jeune sans-pouvoir qui n’en veux pas

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ton télégramme, jeune sans-pouvoirs ! Le Service Après Vente de la Passe-miroir te présente toutes ses excuses pour l’attitude inexcusable du deuxième tome.

Concernant tes questions :

1) Bien essayé 🙂

2) Thorn est grand parce qu’Ophélie est petite. C’est la faute entière de l’auteure qui adore les contrastes.

3) La chambre d’Archibald reflète son caractère, en fait. Archibald prend systématiquement le contrepied de tout, n’est-ce pas ? Sa chambre devait donc ne surtout pas ressembler à ce qu’on attendait d’elle.

🙂

n°680
de marie
le 2016-02-17

Bonsoir, je suis une grande « liseuse » de 50 ans. Et oui, il n’y a pas que les ados qui aiment vos romans. C’est en cherchant un livre pour mon fils que j’ai decouvert votre roman. J’ai commencé à le lire et j’ai été littéralement happé par l’histoire. J’attendais avec impatience le moment ou je pouvais enfin me replonger dans ce monde extraordinaire. Je viens de finir le tome 2 et il va me falloir beaucoup de patience pour attendre le prochain volume. Mille fois bravo pour votre style  et votre imagination, j’adore !. Bien amicalement. Marie

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour votre télégramme, Marie ! Je suis vraiment agréablement surprise de voir que j’ai des liseurs (des liseuses surtout, disons-le) de toutes les générations. Il existe d’ailleurs maintenant une version poche adulte du premier tome et il semblerait qu’elle trouve son public !

n°679
de Louphelie
le 2016-02-16

C’est encore moi ! 

Je n’ai pas eu le temps de tout dire dans mon dernier message . 

déjà mon âge : 10 ans . Ne vous fiez pas aux apparences, les gros pavés ne me font pas peur ! 

Ensuite … Je ne pensait pas que c’était possible, mais la passe miroir arrive en 2e position dans mes séries préfèrées .

les très bon livres nous transportent et on se surprend à penser : allez, vas-y ou alors oh, le traître ! c’est le cas des vôtres .

je vous souhaite une très bonne continuation . 

Bien à vous,

Louphélie

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ces précisions, Louphélie ! Tu as un bon niveau de lecture et d’écriture pour ton âge, tu m’impressionnes : j’en étais loin quand j’avais 10 ans :’D Ah, ah, je t’imagine en train de t’exclamer « oh, le traître ! » avec le nez dans mon livre.

n°678
de D.
le 2016-02-14

Bonjour,

J’avais écrit un message interminable je préfère tout reprendre depuis le début. Vos livres sont incroyable, je n’aime pas les mondes fantesistes mais j’avoue que celui d’Ophelie m’a beaucoup plus. Pour rassurer une de vos lectrice je suis moi aussi jeune ( 13 ans ) et c’est vrai qu’en voyant la taille du bouquin je me suis vite dit que je ne le lirai pas entier; or j’ai lu le tome 1 en une semaine et le second en trois jours. Je ne peut pas exprimer tout ce que j’ai à dire sur ces livres mais je vous demande une chose: S’il vous plait, faite que les personnages reste eux meme tout comme l’histoire de facon génerale. Ceci n’est pas très clair je m’en excuse, ce que je veux dire est que l’histoire ne doit pas se dégrader au fur et à mesure de son évolution comme c’est le cas pour d’autre livre de ce genre.

Merci, pour le plaisir et les sensations que vous offrez lorsque nous lisons vos oeuvres.

Vivement le tome 3! Une admiratrice à qui vous avez renforcé l’idée d’écrire D.

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ton télégramme, D. ! Je suis flattée que sois ainsi rentrée dans le monde de la Passe-miroir bien que tu ne sois pas amatrice de littérature fantaisiste à la base. Tu me demandes (tu me supplies, même) de ne pas dénaturer les personnages et l’histoire au fil des tomes. C’est un excellent conseil que tu m’adresses là. Aucun auteur n’est à l’abri de perdre de vue ces choses-là. L’écriture évolue au fil du temps, les personnages et l’histoire aussi : le défi consiste à rester malgré tout fidèle à l’essence de chacun.  Je vais m’y efforcer de mon mieux 🙂

n°677
de La montre (de Thorn bien evidemment ! )
le 2016-02-14

Bonjour,

Tout d’abord, sachez que je viens de terminer votre deuxième tome, il y a environ… 10 minutes. Sept minutes passées à réfléchir longuement sur ce livre, une à lire le nom de votre site dans les dernières pages du livre, une autre à aller sur le site lui-même, et enfin une dernière minute consacrée à me demander si je vous écris ou pas.

Vous avez la réponse devant vos yeux.

J’ai également passé du temps à chercher mon pseudo, et… il fallait évidemment un pseudo en rapport avec Les fiancés de l’hiver, je suis tellement encore dedand ! Et puis je voulais un nom d’objet, pas de personnage… Et là, j’entends un agaçant petit Tac, tac, tac, à côté de moi. Franchemnt, ça m’a dérangé dans mes réflexions ! Et puis… je me rends compte…ces Tac étaient exactement semblabes au bruit que je m’imagine que Thorn fait avec sa montre. Alors je me tourne, et que vois-je ? Mon petit frère, jouant à ouvrir et refermer… une boussole à clapet ! (je ne sais absolument pas d’où elle sort, sans doute d’un vieux tiroir !) Et là, et bah oui ! C’est évident ! Mon pseudo est donc la montre ! La génialisime montre de Thorn, on en parle quand même souvent de cette montre !

Enfin, vos livres sont tout bêtement merveilleux. J’adore lire. Mais j’ai tout de même mes livres de prédilection. Harry Potter, par exemple. C’est franchement un chef-d’oeuvre ! Les livres, les films, Pottermore, les studios, j’ai vu tout ça, et j’ai encore plus aimé. L’univers d’Harry Potter est merveilleux. Et là, en une semiane et demi (oui, j’ai lu vos deux tomes en une semaine et demi), je me suis dit : j’ai une autre saga de livres de prédilection.

C’est tellement super, génial, merveilleux, mieux que le chocolat, mieux les vacances, mieux que tellement de choses… J’adore les univers des livres comme les votre, si foux, si prenant…. J’ai adoré vos livres. Pardon, je les adore.

J’ai tout de suite aimé Ophélie, mais je l’ai aimé de plus en plus fort, et au fur et à mesure que je lisais, je me sentais de plus en plus à ses côtés, dans l’histoire, à sa place.

Thorn. Evidemment. Ce personnage est tellement parfait, tellement bien fait, tellement bien représenté… J’arrivais presque à deviner ce qu’il pensait à certains moments, malgré le fait que la prise de parole la plus répétitive qu’il aie prit aie été pour émettre un grognement.

Bernilde, je l’ai plus aimé lors du second tome que lors du premier, je suis sûre que c’est fait exprès. Tout cet univers, toutes ces complications, toutes ces difficultés, toutes ces émotions, tous ces problèmes… C’est tout simplement vivant. Réel. Pourtant, l’imaginaire part si loin dans vos livres… Mais lors de la lecture, on vous coit. On est là, aux côtés d’Ophélie, et on sait que c’est réel, même si… en fin de compte, ça ne l’est pas.

Mais après la lecture, ça nous fait rêver. C’est pour ça que vos livres, si gros soit-ils, on ne s’en détache que lorsqu’ils sont finis. On est tellement dans l’histoire, qu’on se dit que l’on ne peut pas arrêter maintenant, il FAUT savoir la suite, il le faut. Encore un chapitre. J’ai déjà lu trois chapitres ? Il faut me laisser de la lecture pour plus tard… Mais ce n’est pas de la lecture. C’est une aventure. On ne peut pas stopper une aventure comme ça. On la continue, jusqu’au bout. Sinon, on est pas une vraie aventurière.

Donc on continue, on continue, et quand on a finit les deux tomes, on se dit : Oups…

Oui, j’ai déjà tout lu, et oui, pour un tome trois, il faut que j’attende. Mais il fallait cloturer cette lecture d’une semaine en vous parlant.

Quelle idée merveilleuse de transformer les commentaires en télégrammes…

Je souhaite moi même devenir auteure plus tard, et faire des films de mes livres. Et même si il m’arrive souvent d’être à court d’idées, ce qui me fait le plus peur n’est pas ça, mais de ne pas réussir à rendre mon histoire vivante. Car c’est clairement ce que vous faites, vos histoires sont vivantes, et ça, c’est très dur !

C’est ça qui donne le succès d’un livre, c’est la vie de l’histoire, j’en suis persuadée.

Bref, C’est tellemnt superbe…

Les Esprits de famille, la famille d’Ophélie, et Thorn ! (décidemment, celui-là me plait bien !) Mais n’oublions pas Archibald, il est tellement merveilleux, lui, avec ses sourires espiègles…

Et ce prénom, Victoire… Quand je vous dit que j’adore Harry Potter… Et oui, Victoire, un prénom choisit à la suite, ou à l’avance d’une victoire.

Ah, j’en suis encore toute remuée ! J’ai envie de parler du livre avec vous à tort et à travers, mais je ne peut bien malheureusement pas… 🙂

Ahlala, ça m’a tellement sortit de ma propre vie, me croirez-vous si je vous dis que j’ai passé mon week-end à lire ? Je vous assure ne rien avoir fait d’autre (sauf manger rapidemment, et m’habiller, ainsi que me laver les dents et un peu dormi).

Enfin, merci. Mais je n’aime pas cette expression, elle est trop simple, trop utilisée pour tout et n’importe quoi ! Je dis également merci quand on me passe la salière ! Alors, peut-être, pourrais-je vous dire merci beaucoup. J’aime tout de suite les gens qui disent merci beaucoup dans la vie courante. Au lieu d’un merci banal pour avoir passé une fichue salière, ils rajoutent beaucoup, et ça leur vaut un beau sourire de ma part.  Mais merci beaucoup n’est toujours pas assez… J’imagine que je vais devoir inventer. Hacessiv. H, comme hum, A, comme Alala, C, comme c’est…, E, comme époustouflant, SS, comme subrbe et sublime, I, comme itringant, iréellement merveilleux, et V, comme vivant.

Je vous accorde que Hacessiv n’est pas un très joli mot, choubidouwa, ou pouloupouloupi auraient été plus mignon à prononcer, mais est-ce l’estétique qui compte ? A mes yeux, non. Et je pense que c’est pareil pour les votre.

Hacessiv, chère Christelle, signé la montre de Thorn, qui, à 14 ans, a une langue bien pendue 😉

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Eh bien, c’est à mon tour de te dire « HACESSIV » pour ce télégramme hors-normes, montre de Thorn ! Je suis émue de voir à quel point tu t’es sentie proche de mes personnages le temps de ta lecture. Si tu as même réussi à deviner les pensées de Thorn, tu as pris une longueur d’avance sur moi, ah, ah ! Ton rêve, c’est donc de devenir auteur ET d’adapter tes livres en film ? Quelle belle ambition ! Pour donner de la vie à une histoire, je pense qu’il faut déjà y croire soi-même, à sa propre histoire. Fermer les yeux et voir tout ce petit monde se mettre en mouvement, sentir les odeurs, toucher les étoffes, se mettre au diapason avec les émotions des personnages, vivre le récit de l’intérieur. Les mots ont un pouvoir incroyable et tu sembles déjà les manier avec beaucoup de talent et d’inventivité ! Je te souhaite plein de bons tics, et plein de bons tacs, chère montre de Thorn, merci encore pour ton très long télégramme !

n°676
de lucie
le 2016-02-12

Bonjour Christelle,

Je vous remercie pour le monde de la Passe Miroir. Je suis née en 1980 également. J’ai commencé à découvrir les romans grâce à ma liseuse personnelle : ma mère me lisait des GROS livres avant mes 10 ans. J’en ai lu des séries de romans : historiques, fantasy, young adults, adolescents, adultes… Robin HOBB, Pierre BOTTERO, Eoin COLFER… Les vacances d’une professeure des écoles permettent de s’évader grâce à des écrivains comme vous !

Bravo pour ce monde qui lie l’aventure et la poésie, l’action et les sentiments, tous ses personnages riches et ce monde qui leur ressemble. Cette Ophélie qui me rappelle forcément cette Alice au pays des Merveilles (est ce conscient de votre part ?) me donne envie de connaître la suite de ses aventures !

J’ai aimé sourire aussi même si j’ai l’impression que vous n’osez pas nous faire rire peut être de peur de rendre les personnages ridicules peut être… Rire n’est pas forcément se moquer.

En tout cas bravo et merci !

Vivement le troisième tome !

Lucie

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ton télégramme, concitoyenne de l’année 1980 \o/ Je suis très honorée de tout ce que tu m’écris-là. La référence à Alice au pays des Merveilles est tout à fait bien vue, même si je ne me suis pas aperçue à quel point c’était le cas au moment de commencer le roman. Quant à l’humour, tu avais l’impression que je n’osais pas faire rire : personnellement, je me suis esclaffée en écrivant plusieurs passages, mais ma conception de l’humour est peut-être particulière ? :’D

n°675
de Louphelie
le 2016-02-11

Bonjour, 

alors, par où commencer … Je vais  déjà dire que vos livres sont géniaux . À vrai dire, quand j’ai vu la grosseur du livre, je me suis dis : – Cool, j’en ai au moins pour une semaine ! 

Résultats : je l’ai lu en deux jour …

j’ai honte de l’avouer, mais quand une amie me l’a montré, je n’étais pas très emballée . Quelques jour plus tard, je l’achetai et je n’ai pas décroché . Pour le tome deux, Je n’ai pas décroché non plus . Maintenant j’attend avec impatience le trois . 

J’ai tout de suite adoré  Ophélie . 

Je trouve que les héroïnes maladroites ou idiotes sont plus attachantes . 

Merci pour ces livres, et vivement la suite ! 

Ps : j’ai la sensation d’être la seule jeune lectrice ici …

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ton télégramme, Louphelie ! Tu n’as pas de honte à avoir, voyons, un livre n’est pas forcément attirant dès le début et ça rend d’autant plus flatteur que tu y aies finalement pris goût ! Moi aussi, je m’identifie plus facilement aux héroïnes maladroites, car je suis très gauche moi-même 😀 Et j’ai des lecteurs de tous les âges, tu n’es pas seule, rassure-toi.

n°674
de Simeramise
le 2016-02-10

Chère Christelle Dabos,

J’ai longtemps et longuement réfléchi à ce que je pourrais ou devrais écrire dans ce télégramme. J’ai essayé de choisir mes mots avec soin, et d’écrire le moins de fautes d’orthographe possibles, j’espère avoir réussi. Devais-je vous écrire ? Je me suis demandée si cela était vraiment nécessaire. La réponse, presque hystérique, juste après  ma lecture oui, bien entendu oui, oui, oui, oui.

Je devais dire quelque chose, n’importe quoi, faire part, vous faire part, de la force avec laquelle ce livre m’a frappé, le chamboulement et le vide et le calme qu’il a occasionné. Et puis comme la fac a repris j’y ai (un peu) moins pensé, ou en tout cas avec (un peu) moins d’entêtement, d’enthousiasme et d’extrémisme mal placé.

 J’espère avoir un peu plus de recul maintenant après avoir attendu quelque temps pour vous télégraphier mais plus je regarde Thorn qui m’observe depuis l’écran de mon portable, plus je me dis qu’il faut que je vous dise.

Que je vous dise que j’ai reçu le premier tome pour mon anniversaire il y a quelque temps déjà juste après sa sortie.

Que je vous dise quel merveilleux cadeau il constitua.

Que je vous dise que j’ai reçu le second tome pour Noël il y a quelque semaine déjà.

Que je vous dise que je le guettai dans la librairie en face de la fac, encore et encore, dès que je passai devant, généralement deux fois par jour, quatre quand j’avais le temps de rentrer chez moi.

Que je vous dise que dès aperçu je n’attendis presque Noël que pour lui.

Que je vous dise quel merveilleux cadeau il constitua.

Que je vous dise, qu’il me bouleversa. Qu’il me bouleversa comme aucun ouvrage ne m’avait bouleversée. Pas parce que c’est une histoire triste, non, bien qu’elle soit emplie de sentiments des plus forts, de couleurs des plus éclatantes, de personnages des plus kaléidoscopiques. Non.  Mais parce que ce livre dans mes mains, sur le canapé, près de mon lit, sur mon bureau, sur mon tapis, sous mes cahiers, ce livre, qui contient un univers plein et unique, qui est la porte vers cet univer et vers ces personnages d’une finesse, d’une beauté, d’une complexité et d’une profondeur inouïes, telles qu’il aurait pu me suffire d’étendre la main pour les effleurer et les sentir palpitant de vie et d’humanité près de moi, ce livre est devenu alors comme une plume ce déposant lentement sur des draps doux dans mon esprit, ce livre est devenu alors comme une personne, un ami, une personne aimée, pour lesquels j’aurai la plus profonde des affections et la plus profonde des tendresses.

Oh cela peut paraitre exagéré j’en suis bien consciente mais parmi tout les livres que j’ai lu en mes 19 ans de vie, je vous le dis, aucun pas même, non pas même  les œuvres de Pierre Bottero, qui m’ont pourtant aidée à me construire et à voir le monde autrement, comme toute chose marquante dans une vie, aucun ne m’ont fait cet effet. Peut-être la fragilité que je ressens à cette période de ma vie, m’a actuellement rendue plus sensible que je ne l’ai jamais été jusqu’alors et mes propos peuvent vous paraître grotesques. Mais si je n’ai lu vos livres qu’une seule fois  chacun, ces sentiments restent. J’ai passé des moments merveilleux à les lire et en ai construits dans ma tête des films époustouflants.

Je voulais donc vous remercier pour votre talent, votre perfectionnisme, pour vous être battue contre votre maladie, pour tout ce qui vous a fait aboutir à cette histoire.

Je voulais donc vous féliciter pour votre talent, votre perfectionnisme, pour vous être battues contre votre maladie, pour tout ce qui vous a fait aboutir à cette histoire. Pour le prix que vous avez reçu et aussi pour les deux T du magazine Télérama pour le second tome de la Passe Miroir (je viens tout juste de le voir dans le numéro de la semaine du 13 au 19 février), et cela mêmes s’il vous classe en littérature jeunesse ce que je déments avec véhémence, car si votre œuvre est dédiée j’imagine en premier lieu à un public jeunesse, cette étiquette ne lui convient pas totalement je pense car c’est un livre si réussi, si maîtrisé qu’il s’adresse à tous et peut faire voyager n’importe qui qu’importe son âge : j’ai d’ailleurs passé le premier tome à ma grand-mère sous sa demande : apparemment j’ai réussi à faire naître en elle l’envie de le lire après lui avoir présenté. Je ne sais pas si elle aimera, je l’espère…

J’avais tout plein de questions à vous poser, mais une partie non négligeable a trouvé réponse en partie en tout cas, dans vos réponses aux précédents télégrammes de vos lecteurs que j’ai lu afin de commettre le moins de bourdes possibles.

Oserai-je me lancer ?

                Je me demandais si le personnage de Thorn avait pu dans un certain sens être inspiré par Sherlock Holmes ? Je ne peux m’empêcher de penser qu’il partage de nombreux traits avec le détective : comme lui il est grand, il a les yeux gris, une grand intelligence couplée à une mémoire phénoménale, il apparait tout aussi sec et froid mais on comprend aussi que tout deux tiennent aux personnes qu’ils aiment et apprécient sans le montrer…

                Je me demandais comment cela se faisait qu’Ophélie soit décrite brune et petite alors qu’il semblerait que les autres membres de la famille d’Anima soient eux plutôt grands et blond-roux. Par ailleurs j’ai cru comprendre qu’avant son premier passage de miroir ses cheveux  étaient toujours roux, du coup ce pourrait-il que cela soit lié, que son passage l’est affectée plus que ce que l’on pourrait croire au premier abord?

                Est-ce innocent de votre part de donner aux esprits de famille des noms semblant se référer à ceux de divinités ?

                Les sans pouvoirs sont ils les descendants des survivants de ce qu’il s’est passé lorsque la Terre s’est fracturée en arches ? Ou ont-ils pu avoir perdu un quelconque pouvoir celui-ci s’étant trop « distillé » au cours du temps ?  Il ne semble pas y avoir de sans pouvoir sur Anima, ont-ils une arche à eux ? Combien avez-vous imaginé d’arches ?

Voici les quelques questions auxquelles je n’ai trouvé de réponse seule…

 Ah oui aussi.

                Je me demandais, si vous saviez déjà si la fin serait une fin heureuse ?   

En vous remerciant encore, et en vous souhaitant plein de bonheur et de courage. Et surtout prenez tout le temps que vous pouvez prendre, pour être heureuse et pour que le prochain tome soit aussi réussi que les précédents…

J’espère pouvoir un jour vous rencontrer si vous venez faire des dédicaces sur Paris…

Simeramise.

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ce très long et très émouvant télégramme, Simeramise ! Et non, non, je ne trouve certainement pas tes propos grotesques : je suis moi-même une grande sensible, alors je comprends parfaitement ce que tu voulais me faire ressentir. Je suis très touchée que tu aies pris la peine de me raconter l’histoire qui se trouve au-delà de la mienne : ton histoire, la façon dont tu as rencontré mes livres, le lien qui s’est créé entre vous. Que tu puisses les voir comme des amis, c’est quelque chose d’incroyablement fort. Je me sens très honorée. Je suis moi-même complètement habitée par mon univers et mes personnages, c’est une expérience incroyable d’assister à la rencontre de ce monde avec une lectrice telle que toi. Donc vraiment, du fond de l’écharpe, merci d’avoir partagé ça et de façon aussi détaillée et sincère avec moi. Concernant tes interrogations, je ne peux pas répondre à certaines sans déflorer mon intrigue, mais leur pertinence m’impressionne. Je peux au moins te dire que tu te poses les bonnes questions. Ah, et OUI, mille fois oui, j’ai été très influencée par le personnage de Sherlock Holmes pour Thorn : de grands cérébraux et de grands inadaptés. Ce qui nous met Ophélie dans le rôle de Watson, ah, ah ! Quant aux sans-pouvoirs, ce sont des descendants des survivants à la Déchirure mais, contrairement aux avec-pouvoirs, ils n’ont aucun lien de parenté avec un esprit de famille. Encore merci pour ton télégramme, Simeramise !

n°673
de Angeline Bonn
le 2016-02-09

Chère Christelle,

Je participe à un atelier d’écriture au Labo des Histoires, à Paris, et un soir, on m’a proposé d’écrire un petit article, pour le journal L’Etudiant, sur le thème  » le livre qui a changé notre vie ». Devinez lequel j’ai pu choisir… 🙂 LA PASSE-MIROIR BIEN SUR!!!!

La critique où je livre tout mon amour pour notre Ophélie et son écharpe est dans le numéro de février.

En espérant que cela vous rapportera encore plus de lecteurs passionnés,

Juliette, 15 ans, en seconde à Paris, alias Angeline Bonn

Réponse de Christelle le 2016-06-28

Merci pour ton télégramme et surtout merci pour cet article que tu as écrit spécialement en mon honneur, Angeline : il faut que je me procure ce numéro ! J’ai beaucoup entendu parler du Labo des Histoires, tu es donc une auteure dans l’âme, toi aussi ? Merci pour la belle publicité que tu m’as faite, jeune journaliste !

n°672
de Pauline
le 2016-02-09

Bonjour!

Merci pour ces deux tomes que j’ai dévorés en quelques jours! J’ai découvert les aventures d’Ophélie grace à une amie qui m’avait parlé de vos livres. Quand j’ai trouvé le premier livre à la bibliothèque de ma ville, j’ai foncé et je n’est pas été déçu!

Vos livres se démarquent des autres sagas fantastique que j’ai pu lire. J’apprécie particulièrement les caractères des personnages de vos livres ainsi que l’intrigue qui n’est pas une simple histoire d’amour à l’eau de rose.

Encore merci pour les beaux moments d’évasion que nous procurent Ophélie, Thorn, Bérenilde, Renold, Archibald et tous les autres.

Dans l’attente du troisième tome,

Une lectrice de 15ans.

 

Réponse de Christelle le 2016-06-28