De retour de l’Ouest

© Maërys

Me voici rentrée sur ma petite arche wallonne !

Je remercie chaleureusement (littéralement, vu la météo actuelle) toutes les liseuses et tous les liseurs qui sont venus me retrouver à Nantes et à Rennes ce week-end. En dépit de l’attente et des températures, vous avez été d’une patience et d’une gentillesse formidables.

Je suis repartie enrichie de toutes vos émotions et la valise pleine de cadeaux ! Merci pour l’écharpe tricotée main (elle s’agite à côté de moi au moment où j’écris ce mot), pour les lettres, les dessins, les textes et le chocolat que je conserve précieusement… quoique, le chocolat ne sera pas conservé longtemps.

Un grand merci aussi aux librairies Durance et Le Failler qui ont rendu ces rencontres possibles et qui nous ont admirablement accueillis – et hydratés !

Et enfin, merci à Myriam de chez Gallimard Jeunesse de s’être démenée avec les grèves de train et d’avoir fait en sorte que les rencontres soient assurées coûte que coûte.

Et avant de vous souhaiter à toutes et à tous un très bel été, je tenais à partager avec vous ce travail remarquable que l’artiste Maërys a réalisé dans le cadre de son bachelor en illustration :

© Maërys
© Maërys
© Maërys

Vous pouvez suivre Maërys sur ses comptes Instagram et Facebook !

Que l’écharpe soit avec vous… mais pas trop quand même d’ici l’automne,

Christelle

8 réflexions sur « De retour de l’Ouest »

  1. La vie est pleine de surprises : j’ai trouvé les fiancés de l’hiver au fond d’un sac de livres donnés par une amie et destinés à ma fille. Il n’avait visiblement pas encore été ouvert. Je me suis fait littéralement aspirée par votre histoire ; autant vous dire que j’ai commandé immédiatement les deux suivants. Et oui j’ai lu un tome par jour et maintenant je suis orpheline en attendant le quatrième. Il y a des récits dont on tombe amoureux et celui-ci en fait partie. J’ai aimé tellement de choses que je ne saurais par où commencer : les deux héros qui ne sont pas stéréotypés, le récit si savamment construit qui ménage plein de surprises, Archibald qui me fait penser au magicien dans le château ambulant, les performances de vice-conteuse d’Ophelie qui m’ont rappelé Shéhérazade, les courtisans qui m’ont évoqué un croisement entre Versailles, Venise et une cour orientale, je pourrais continuer encore longtemps… il va falloir que je les relise lentement pour mieux les savourer ; je regrette presque d’avoir prêté le deuxième tome à ma sœur. En attendant, ils sont en bonne place dans ma bibliothèque pas loin des Tolkien, des Harry Potter, des Tad Williams, d’Alice au pays des Merveilles, des divers écrits sur la légende de la table ronde et du cycle de la boussole d’or (que je n’ose pas relire de peur de refaire une déprime de trois jours après avoir tourné la dernière page), mais pas loin non plus de Brave New World et de Big Brother ;-). En vous souhaitant beaucoup de plaisir dans écriture du tome 4, que j’attends impatiemment. Merci pour le monde merveilleux que vous avez inventé

  2. Magnifique les illustrations ! Et merci pour ces livres incroyables! Mais j’avais juste une question (ceci n’as rien avoir désolée) je sais que vous ne donnez pas l’âge de vos personnages et comme je ne me souviens pas bien si vous l’aviez dit dans le tome trois : Médina est plus adulte ou adolescente ? Merci,
    Bonne soirée,
    Alice.

  3. Merci Christelle pour ta gentillesse, merci d’être restée si tard samedi à Rennes ! J’étais plutôt impressionnée devant toi, j’aurais aimé te montrer un peu plus mes tatouages, tu m’as dit que ça faisait « très Berenilde » ; j’ai que mon bras gauche des personnages de tableaux de Botticceli et depuis que j’ai lu Tes livres, pour moi ils sont aujourd’hui Artémis, Hélène et Pollux, Bérénilde ou bien encore les sœurs d’Archibald : j’aurais aimé partager ça avec toi ! Ces lectures ont été pour moi une bouffée d’air, un renouveau, alors merci de m’avoir aidée à trouver l’âme de l’enfant que je n’ai jamais eu le droit d’être ! J’espère avoir le plaisir un jour d’assister à nouveau à l’une de tes dédicaces. Bien à toi, Astride.

  4. Merci à vous Christelle d’avoir fait le déplacement à Nantes et échangé avec nous, ainsi qu’à toutes les personnes ayant organisé ces rencontres.

    Ces illustrations de Maërys sont très jolies.

    PS : Merci @Emiliz (cf. commentaires de l’article précédent), car si je ne me trompe pas, j’étais juste derrière vous dans la file d’attente et ces suppositions m’ont aussi fait rire.

  5. Merci d’être venue jusqu’à nous, vous êtes la gentillesse même et je suis très touchée que l’écharpe vous plaise! À bientôt de l’autre côté du miroir !

  6. Quel délice de lire ces nouvelles de l’Ouest ! Que les rencontres littéraires se présentent en kyrielles, et merci pour cette découverte visuelle, l’art nouveau sied si bien à la Passe-Miroir…

  7. Comme c’est agréable de lire de bonnes nouvelles surtout quand ça concerne des personne comme toi qui contribuent à nous faire rêver et à illuminer notre quotidien. Et ce partage magnifique que tu nous fait des œuvres de Maërys qui sont tout bonnement éblouissantes. Vraiment elle devrait faire les illustrations de tes livres (pour une future réédition ?). Merci à toutes les deux pour toute cette créativité qui fait un bien fou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *